Janvier

Question du mois

Quand ils viennent chercher leur enfant, mes employeurs ont pris l’habitude de s’installer sur mon canapé pendant au moins une demi-heure. L’enfant en profite pour faire de multiples bêtises qu’il ne fait jamais avec moi. Que faire ?

Beaucoup d’assistantes maternelles connaissent ces problèmes : poser des règles aux parents sans les heurter.

Il est important de comprendre comment vous en êtes arrivée à cette situation afin d’éviter de recommencer avec une autre famille. Grâce à ces parents, vous allez acquérir une expérience qui sera enrichissante pour la suite.

Vous devez stopper ce processus en adoptant une attitude professionnelle avec des arguments qui vont faire réfléchir les parents. Peut-être pouvez-vous leur dire que l’enfant a besoin de repères temporo-spatiaux et qu’il est bon de se dire au revoir calmement, dans un temps court pour éviter le flou de la séparation de fin de journée. En effet, le soir, l’enfant a souvent du mal à se situer affectivement lorsque les parents viennent le chercher ; on remarque d’ailleurs qu’une majorité d’enfants fait des comédies terribles. A ce moment, l’enfant se sent perdu, il veut dire : « je vous aime tous, mais je ne sais plus où j’en suis et je fais n’importe quoi. »

L’enfant a passé un certain temps avec vous, il doit dénouer ce lien qu’il a tissé durant la journée pour ré-investir l’amour avec ses parents, d’où l’importance de ne pas trop éterniser cette insécurité. La séparation du matin est souvent courte, car les parents sont pressés ; celle du soir ne doit pas excéder dix à quinze minutes. En plus, on se revoit le lendemain !

Source : l’assmat n°78

Cliquez ici pour voir les archives...

 

 

 

Les informations données par le Relais Assistantes Maternelles sont d'ordre général et ne sont pas de nature à engager la responsabilité de la structure ni de son personnel.

 

 

 

 

 

 

 

| Tous droits réservés | Contact | ©2003 Communauté de Communes Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise