APETIPA

Question du mois

 

Mon assistante maternelle est enceinte. Jusqu’à quand pourra-t-elle accueillir mes enfants ? Puis-je la licencier ?

Comme tout salarié, les assistantes maternelles bénéficient du droit au congé de maternité et de la protection contre la rupture de leur contrat par l’employeur durant leur grossesse et après l’accouchement.

Le congé de maternité a une durée de base de 16 semaines, avec un minimum obligatoire de 8 semaines. Le congé maternité peut être allongé en cas de naissance multiple ou lorsque la salariée a déjà deux enfants.

Durant cette période, le contrat de travail est suspendu et l’intéressée perçoit , au lieu de son salaire, les indemnités de la Sécurité Sociale.

A l’issue du congé maternité, l’assistante maternelle doit retrouver son emploi ou un emploi équivalent.

Elle peut également démissionner ou prendre un congé parental.

Durant le congé de maternité, l’employeur ne peut pas mettre fin au contrat de travail. Pendant la grossesse et durant les 4 semaines suivant le congé de maternité, l’employeur peut retirer l’enfant uniquement s’il justifie d’une faute grave de l’intéressée non liée à la grossesse ou de l’impossibilité, pour un motif étranger à la grossesse ou à l’accouchement, de maintenir le contrat de travail.

 

 

Cliquez ici pour voir les archives...

 

 

 

Les informations données par le Relais Assistantes Maternelles sont d'ordre général et ne sont pas de nature à engager la responsabilité de la structure ni de son personnel.

 

 

 

 

 

 

 

| Tous droits réservés | Contact | ©2003 Communauté de Communes Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise